Les rois de la récup!

Le livre le plus génial que j’ai jamais lu de Christian Voltz, Pastel, 2008

Sacré sandwich de Christian Voltz, Pastel, 2006

Les illustrations de Christian Voltz sont des créations éphémères qui sont photographiées. Réalisées en objets de récupération, cartons et papiers découpés, ou encore en pâte durcissante, elles donnent naissance à des univers minimalistes et originaux dans lesquels évoluent des personnages attachants.

Fil de fer, boulons rouillés, vieux cuirs, carton peint et petits bouts de tout… son style caustique et cocasse se repère de loin. Si ses héros ont de grandes dents, des yeux écarquillés et, souvent, un air de démesure, c’est pour mieux nous attendrir et nous séduire…

Le grand show des petites choses de Gilbert Legrand, Sarbacane, 2010

Gibert Legrand, artiste plasticien détourne les objets du quotidien en leur donnant vie et couleur. Dans l’album Le grand show des petites choses, on découvre des petits objets (outils, ustensiles, tuyauterie,…), ces petites choses souvent négligées, qui prennent la pose et se transforment, le temps d’une photographie, en galerie de personnages. Le tire-bouchon rouillé devient oiseau exotique, le sifflet se métamorphose en petit rondouillard court sur pattes, les ciseaux font le western, la brosse à cheveux a le nez long et la scie se fait chien. À chaque page, les trouvailles étonnent et surprennent.

Le Poisson-Tong du collectif Skeleton Sea, 2008

Skeleton Sea est un collectif d’artistes et surfeurs composé de Luis de Dios, Xandi Kreuzeder et Joao Parrinha, dont l’objectif est de sensibiliser à la nécessité de préserver l’océan. Au fil des années, les trois amis n’ont cessé, individuellement et collectivement, de s’employer à sensibiliser l’intérêt du public pour l’environnement par le biais du « green art ». Elaborées exclusivement à partir de déchets flottants ou échoués sur les plages, leurs œuvres expriment avant tout la nécessité de conserver nos océans propres.

Le Poisson-Tong :

Après une longue recherche le long du littoral de Fuerteventura, dans les îles Canaries, plus de 250 tongs isolées ont été ramassées. En 24 heures, avec un générateur, un kit de soudure, une scie circulaire et du grillage métallique, le poisson était créé.